Vous êtes ici : Accueil > Enseignement > Disciplines > Lettres et sciences humaines > Lettres > Français > Littérature et Société > Visioconférence avec Martin Winckler en Littérature et Société

Visites

Par : E. Paquet
Publié : 29 janvier 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Visioconférence avec Martin Winckler en Littérature et Société

Les élèves des classes de 2nde A et de 2nde B suivant l’enseignement d’exploration Littérature et Société ont eu la chance de rencontrer par visioconférence l’écrivain Martin Winckler, après avoir réfléchi durant plusieurs mois à son roman Les Invisibles.
Ce dernier se passe à Montréal et décrit le quotidien difficile des itinérants autochtones, sur la trame d’ une intrigue policière .
Une exposition sur les diverses tribus amérindiennes du Canada a été montée par le groupe, permettant de découvrir une réalité souvent cachée ou peu connue.
De plus, les élèves ont réalisé des productions écrites autour du roman, mettant en œuvre leur créativité tout en restant fidèles au roman.

Martin Winckler a ainsi pu répondre avec une grande générosité aux diverses questions qui ont fusé.
Il s’est intéressé au mode de vie des autochtones de Montréal, ayant découvert avec surprise un nombre impressionnant d’itinérants parmi eux. Certains doivent vendre leur sang pour vivre au quotidien dans des conditions très difficiles. La tribu CRI est majoritaire , ce qui justifie son choix dans le roman. Il s’agit également d’un jeu de mots avec le nom "cri" : comment donner la parole à ceux qu’on n’entend pas, qu’on ne voit pas ?
Martin Winckler présente son livre comme un polar psychologique : sont invisibles les Amérindiens itinérants, mais aussi les sentiments et émotions qui nous poussent à agir au quotidien. Le protagoniste est ainsi emporté dans un élan qui justifie une enquête approfondie.

Pour l’écrivain, avoir beaucoup lu et mis sur papier ses idées et émotions durant son enfance est un moteur décisif dans la suite d’une carrière littéraire. Son œuvre reflète les goûts de son enfance. De même, elle renvoie au monde du cinéma et des séries télévisées qui nourrissent tout un imaginaire. Les titres des chapitres jouent avec cet univers ,devenant particulièrement significatifs.

Finalement, seul le lecteur décide du message qu’il choisit d’entendre dans un roman. Un écrivain raconte une histoire, que le lecteur comprend à sa manière. La diversité des réactions et questionnements des élèves le prouve.

Nous remercions vivement Martin Winckler pour son écoute et sa disponibilité, et nous lui donnons rendez-vous à l’année prochaine , avec l’exploration d’un nouveau roman !

Voir en ligne : Martin Winckler ’s webzine
INFORMATION SUR PRONOTE – TELESERVICES – WIFI, à destination des élèves, en salle Feldman, de 13h00 à 13h20 LUNDI 24 ; JEUDI 27 et VENDREDI 28 SEPTEMBRE 2018.