Vous êtes ici : Accueil > Enseignement > Disciplines > Enseignements artistiques > Arts plastiques > Les Archigraphies de Christophe TENOT

Visites

Publié : 25 mars 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les Archigraphies de Christophe TENOT

Né en 1954 à Nantes, le photographe Christophe Tenot est très marqué par la notion de construction.
L’architecture influence beaucoup son travail. Il s’en imprègne tout d’abord par la fréquentation du bureau d’étude de son père. Cela lui confère un certain goût pour le trait, l’ombre portée et une sobriété propre au rigoureux travail de dessin inhérent au travail d’architecte. Sa recherche sur la représentation et sur l’enregistrement de la lumière passe en outre par un travail de la pellicule photographique et s’insère dans une problématique de la construction des images. Après une exposition personnelle à la galerie nantaise ARLOGOS en 1982, il participe à l’exposition Images fabriquées organisée en 1982 par le musée des Beaux-arts de Nantes. Son travail est présenté en 1985 à la Grande Serre, une galerie associative rouennaise cofondée par l’artiste Jean-Pierre Bourquin.

Dans Palast , œuvre datant de 1984 et présentée du 13 mars au 17 avril au CDI du lycée, la même image frontale d’une architecture faite d’ouvertures et de cadres verticaux se répète. Des traces de lumière nées de prises de vues antérieures dessinent sur la photographie des souvenirs d’architectures, des plans ou des traces d’autres constructions. Par un jeu de superpositions et de transparences, la rencontre de l’architecture et des faisceaux de lumière crée de nouveaux espaces entre volume et planéité.

Dans le prolongement du travail de Christophe Tenot, nous vous renvoyons aux pratiques photographiques de Stéphane Couturier et de Bertrand Gohier (ancien élève du lycée Maupassant) ou encore aux dessins de Jean Bedez.

Voir en ligne : Les Archigraphies de Christophe TENOT

Dans cette rubrique