Vous êtes ici : Accueil > Enseignement > Disciplines > Enseignements artistiques > La tortue voyageuse

Visites

Publié : 17 décembre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

La tortue voyageuse

L’association a été créée il y a 10 ans. La directrice de cette association est Sylvie Rubé. Simon Djelbeogo est le directeur du centre d’éducation de CEBNF au Burkina Faso. Ils sont venus pour nous expliquer le but humanitaire de cette association.
C’est une école de la 2e chance. Les élèves qui s’y trouvent sont soit sortis du système scolaire trop tôt, soit ils n’ont jamais eu la chance d’y aller. En effet, certains arrivent en formation à l’âge de 18 ans sans savoir lire ni écrire mais c’est là qu’ils apprennent. Ces jeunes font soit une formation en mécanique (2ans) soit en couture (3ans).
En couture ils ont des machines à coudre manuelle et en mécanique ils travaillent sur des motos et les outils qui sont donnés par l’Unicef ou par les dons de particuliers. Ils sont entre 100 à 120 élèves par classe pour un professeur !

Nous avons parlé de la discipline mise en place là-bas. Depuis 1996, le châtiment corporel (les punitions physiques) y est interdit.

Les rapports entre les adultes et les enfants sont assez différents d’ici. I faut être très respectueux car pour saluer les adultes, les enfants doivent rester tête baissée et attendre qu’on leur donne la parole.
Ils n’ont pas le droit de fixer les adultes.
De la 6ème jusqu’à la 3ème, tous les élèves, même les filles, ont les cheveux rasés. C’est une sorte d’uniforme, c’est pour ne pas faire de différences sociales entre eux. Cela efface les différences de richesse.

A chaque début d’année, les mères apportent les aliments qui seront consommés durant l’année scolaire. Ce sont les frais d’inscription. Durant l’année, elles préparent chacune leur tour les plats pour leurs enfants pour qu’ils puissent manger le midi. Pour les élèves, c’est un moment très important, car certains enfants viennent en classe sans avoir manger la veille.
Nous avons trouvé cette rencontre triste parfois et aussi émouvante … Cela nous a fait voir que dans d’autres pays, c’est très différent par rapport au nôtre, notamment en ce qui concerne l’établissement scolaire.

Gwenaëlle CASTEL
Wendy FEUFRAY
TBPGA1

Voir en ligne : La tortue voyageuse

Dans cette rubrique