Visites

Publié : 13 avril 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

Pourquoi tant de maux...

"Tout ce qui ne tue pas rend plus fort". Cet aphorisme de Nietzche, désormais érigé au rang de topos, s’applique assez bien au fragment du De providentiā de Sénèque que nous allons commenter. Encore faudrait-il dire que Sénèque est bien plus radical en conseillant d’aller au-devant des problèmes pour mieux exercer sa fortitude !

PDF - 60.8 ko
Le texte de Sénèque
PDF - 84.3 ko
La traduction juxtalinéaire

Pour un commentaire détaillé, suivre le lien proposé, qui vous offre une bonne synthèse, mise en place sur le site de l’académie d’Aix-Marseille (document à télécharger). Nous nous bornons à mettre ici le texte et sa traduction juxtalinéaire.

Voir en ligne : Suivez ce lien !

Dans cette rubrique