Visites

Publié : 29 décembre 2016
Format PDF Enregistrer au format PDF

La danse des particules

Fidèle à la physique du Grec Démocrite, le poète et penseur latin Lucrèce pense que les éléments constitutifs de l’univers sont les atomes, particules insécables dont les mouvements incessants et les rencontres hasardeuses ont façonné le monde tel qu’il est.

Powerpoint - 237 ko
Diaporama
PDF - 45.3 ko
Traduction juxtalinéaire

Lucrèce vient d’exposer le mouvement des atomes, qui évoluent sans trêve dans le vide infini et qui s’agrègent en amas plus ou moins denses, donnant forme à la matière. Vous trouverez ci-joint, au format Powerpoint, un diaporama qui envisage le texte proposé sous un angle thématique.


Cuius, uti memoro, rei simulacrum et imago
Ante oculos semper nobis versatur et instat.
Contemplator enim, cum solis lumina cumque
Inserti fundunt radii per opaca domorum :
Multa minuta modis multis per inane videbis
Corpora misceri radiorum lumine in ipso
Et vel ut aeterno certamine proelia pugnas
Edere turmatim certantia nec dare pausam,
Conciliis et discidiis exercita crebris ;
Conicere ut possis ex hoc, primordia rerum
Quale sit in magno iactari semper inani
Dum taxat, rerum magnarum parva potest res
Exemplare dare et vestigia notitiai .
Hoc etiam magis haec animum te advertere par est
Corpora quae in solis radiis turbare videntur,
Quod tales turbae motus quoque materiai
Significant clandestinos caecosque subesse.
Multa videbis enim plagis ibi percita caecis
Commutare viam retroque repulsa reverti
Nunc huc nunc illuc in cunctas undique partis .

De rerum natura, II, 112 – 131

Dans cette rubrique