Visites

Publié : 26 septembre
Format PDF Enregistrer au format PDF

Pline évoque ses esclaves

Même si le statut d’esclave est juridiquement assimilé à celui d’une chose, d’un outil, cela n’empêche pas les plus évolués des Romains de leur témoignent une réelle affection. Cicéron, Sénèque, Pline, évoquent à tour de rôle la compassion que leur inspirent ceux qui sont, selon le mot de Sénèque « d’humbles amis » ( humiles amici) auxquels on peut conférer malgré tout des semblants de droits.

Powerpoint - 2.9 Mo
Pour comprendre et traduire le texte latin

Confecerunt me infirmitates meorum, mortes etiam, et quidem juvenum. Solacia duo nequaquam paria tanto dolori, solacia tamen ; unum facilitas manumittendi : videor enim non omnino immaturos perdidisse quos jam liberos perdidi ; alterum, quod permitto servis quoque quasi testamenta facere eaque ut legitimā custodio. (…) Dividunt, donant, relinquunt, dumtaxat intra domum ; nam servis res publica quaedam et quasi civitas domus est …
Nec ignoro alios ejus modi casus nihil amplius vocare quam damnum eoque sibi magnos homines et sapientes videri. Qui an magni sapientesque sint nescio, homines non sunt ; hominis est enim adfici dolore, sentire, resistere tamen et solacia admittere, non solaciis non egere…

Pline le Jeune, Lettres, VIII

Dans cette rubrique