Vous êtes ici : Accueil > Enseignement > Disciplines > Lettres et sciences humaines > Lettres > Français > Petits poèmes en prose

Articles

  • Abécédaire baudelairien - 1er avril

    Sous forme d’abécédaire, une analyse rapide de 12 thèmes présents dans les "Petits poèmes en prose".
    Bouffonnerie
    La première mention du mot « bouffon » se trouve dans le poème Le fou et la Vénus. Dans un parc baigné de soleil, « un de ces bouffons volontaires chargés de faire rire les rois quand le Remords ou l’Ennui les obsède » contemple désespéré une statue de Vénus qui représente l’inaccessible beauté. La seconde mention apparaît dans le poème Une mort héroïque. Le bouffon et comédien Fancioulle a (...)

  • Assommons les pauvres ! - 6 février

    "Celui-là seul est l’égal d’un autre, qui le prouve, et celui-là seul est digne de la liberté, qui sait la conquérir." partant de ce postulat, Baudelaire met au point une méthode radicale et violente pour rendre aux pauvres leur fierté perdue. Ci-dessous, le texte de Baudelaire et son commentaire au format Powerpoint.
    ASSOMMONS LES PAUVRES !
    Pendant quinze jours je m’étais confiné dans ma chambre, et je m’étais entouré des livres à la mode dans ce temps-là (il y a seize ou dix-sept ans) ; je veux (...)

  • Baudelaire le Progrès et le conflit des classes - Avril 2016

    Comment interpréter le poème de Baudelaire intitulé "Assommons les pauvres" ? S’agit-il d’un mépris de classe ou d’une manière malicieuse d’appeler à la révolution ?
    La dernière phrase du poème Assommons les pauvres a été supprimée lors de l’édition. C’était la suivante : « Qu’en dis-tu, citoyen Proudhon ? ». Mais quel rapport entre Baudelaire et la pensée de Proudhon ? Quelques avis parfois contradictoires...
    Baudelaire et le progrès, selon Sartre
    Baudelaire a choisi de vivre le temps à rebours. Il a vécu (...)

  • Les foules - Avril 2016

    Directement inspiré d’une nouvelle d’Edgar Poe, ce texte évoque la façon dont Baudelaire s’inspire du quotidien pour nourrir sa création.
    Les foules : un poème paradoxal
    Le poème est inspiré directement d’une nouvelle d’Edgar Poe intitulé L’Homme des foules. Dans cette nouvelle, le narrateur suit longuement dans la rue un vieillard qui le fascine...
    Malgré son goût de la solitude, Baudelaire affirme tirer plaisir de la fréquentation de la foule. Ce paradoxe est énoncé de manière très elliptique au début (...)