Vous êtes ici : Accueil > Enseignement > Disciplines > Lettres et sciences humaines > Lettres > Français > Le bonheur au XVIIIe siècle

Articles

  • Bienfaits de la solitude - 25 mai

    Introduction
    Virginie, appelée en Europe par un une vieille tante qui prétend assurer son éducation et sa fortune, manque cruellement à Paul. La souffrance du jeune garçon inspire au vieillard qui conte l’histoire quelques réflexions sur les bienfaits de la solitude. En voici la teneur : si la société est un frein au bonheur, la solitude en revanche est un bien précieux. Il faut donc fuir la première, s’en « éloigne[r] », en même temps qu’on « cherche » la seconde.
    La société est un frein au bonheur (...)

  • Le Moine au bord de la mer - 16 mai

    Étude de tableau. « Le rêve d’un " retour à la nature " présent dès le XVIIIe siècle, conduit autour de 1800 à la revalorisation de la peinture de paysage, un genre alors jugé mineur dans la hiérarchie académique des sujets, où la figure humaine est censée couronner la création. »
    Originaire de Poméranie, Caspar David Friedrich fréquente l’Académie de Copenhague, puis s’installe dans la ville de Dresde. Il est ensuite nommé membre de l’Académie de Berlin. Plutôt incompris de ses contemporains, on le considère (...)

  • « Je soupire après la campagne... » - 16 mai

    Les "Rêveries du promeneur solitaire" est une publication posthume de l’écrivain et philosophe genevois Jean-Jacques Rousseau (1712-1778). Rédigé entre 1776 et 1778, cet ouvrage inachevé constitue le dernier de ses écrits.Persuadé d’être en butte à la méchanceté des hommes, Jean-Jacques se replie sur lui-même et tente de trouver dans la solitude, la méditation et la nature de quoi trouver le bonheur.
    Tout me ramène à la vie heureuse et douce pour laquelle j’étais né ; je passe les trois quarts de ma vie, (...)

  • Les bons Troglodytes - 12 avril

    Les "Lettres persanes" sont un roman épistolaire de Montesquieu publié au printemps 1721 à Amsterdam. Il rassemble la correspondance fictive échangée entre deux voyageurs persans, Usbek et Rica, et leurs amis respectifs restés en Perse.
    Cette fiction constitue un moyen de faire passer des idées critiques sur la société d’Ancien Régime.
    Les Lettres 11 à 14 relatent la fable des Troglodytes, un peuple oriental dont le parcours, d’abord marqué par la méchanceté, est infléchi par la vertu.
    Vous (...)